Choisir sa voiture
Les critères pour choisir sa voiture

Acheter une voiture, neuve ou d’occasion, n’est pas chose facile. La multitude de marques, de modèles et de motorisations disponibles sur le marché, peut transformer un projet d’achat en véritable casse-tête. Avant de se lancer, il convient donc de se poser les bonnes questions.

Définir son budget

Avant d’acheter une voiture, il est impératif de définir son budget. Pour le calculer, plusieurs critères sont à prendre en considération. Définissez d’abord de la somme que vous disposez (ou empruntez) pour l’achat du véhicule, seul. Attention, celle-ci ne constitue pas l’entièreté de votre budget.

A cela s’ajoute les frais engendrés par la conduite du véhicule et sa maintenance : carburant, assurance, révision, changement de pièces et réparation… De la même façon, l’achat du véhicule par crédit bancaire, génère des frais liés aux taux d’intérêts dans les mensualités.

Ainsi, il est important de prendre son temps pour en savoir plus sur ce que vous coûtera concrètement une voiture dans sa globalité. Notez enfin que les coûts d’une assurance auto peuvent varier en fonction du type de modèle à assurer et du conducteur.

Situation familiale

Le choix d’un véhicule dépend aussi de vos besoins, qui varient en fonction de votre situation familiale. Au-delà du nombre d’enfants, prenez en considération leur âge et l’évolution de leur besoins en termes d’espace et de confort.

Pour faire des économies, votre voiture doit avoir la capacité d’accueillir de nouveaux membres si cela fait partie de vos projets. Au-delà du nombre de places assises, le choix de votre véhicule dépend de son usage et donc du type de trajet. Pour les vacances, un grand coffre et un habitacle confortable adaptés aux longs trajets, sont essentiels. A l’inverse, les petits trajets quotidiens en zone urbaine ne feront pas bon ménage avec des véhicules plus imposants, difficiles à garer.

D’autres besoins, plus spécifiques, nécessitent l’achat d’un véhicule adapté pour le transport d’une personne à mobilité réduite qui apporte à la fois confort et sécurité et facilité de descente et de montée en fauteuil. A noter qu’en fonction du handicap, la conduite d’un véhicule est permise grâce à des commandes situées au niveau du volant ou à un système de pédales inversées.

Diesel, électrique ou hybride

Autre élément déterminant pour bien choisir sa voiture : les types de motorisations et de carburants.

Le Diesel, pour les « gros » rouleurs

Si vous vous déplacez fréquemment, sur de longs trajets, la motorisation diesel est une option intéressante. Vous consommerez moins de carburant qu’une voiture à essence et bénéficierez d’un moteur plus résistant dans le temps.

Soyez toutefois attentifs aux coûts engendrés par ce type de véhicule : remplacement régulier du filtre à particules et un prix d’achat, d’entretien et d’assurance élevés.

L’essence et la voiture électrique, pour les petits trajets

Moins polluantes et coûteuses que les modèles diesel, les voitures à essence sont idéales pour les courts trajets et les petits budgets. Mais la hausse du prix du carburant et des émissions carbones, accélère le développement de modèles 100% électriques.

Critiqués pour leur manque d’autonomie, ceux-ci deviennent plus performants et les bornes de rechargement plus nombreuses. Les modèles d’entrée de gamme sont surtout adaptés aux trajets réguliers de moins de 100 km par jour, et pour ceux qui peuvent recharger à domicile ou au travail. A noter que le recyclage des batteries est mal maitrisé.

Le moteur hybride : un bon compromis ?

Les voitures hybrides sont équipées de deux moteurs, électrique et thermique à essence, pour plus d’autonomie. Le moteur utilisé varie en fonction de la vitesse. Ainsi, lors de longs trajets, le moteur à essence intervient.

Malgré le développement de modèles hybrides rechargeables, la motorisation hybride n’assure pas totalement la promesse écologique recherchée par ses utilisateurs. La batterie, très lourde, diminue la performance du moteur thermique et celle-ci, plus petite que sur les modèles 100% électriques, serait également peu mobilisée pendant la conduite.