La purge des radiateurs d’une maison est importante, elle permet l’enlever l’air qui se trouve dans les tuyaux afin d’assurer le bon fonctionnement du chauffage. Cette opération doit se faire au minimum une fois par an et elle est facile à effectuer. Vous devrez alors suivre certaines étapes que vous allez découvrir sur cet article.

Quand faut-il purger un radiateur chaudière ?

Généralement, il faut purger les radiateurs une fois par an et de préférence, avant leur utilisation. Il est alors recommandé de vidanger et de purger son radiateur en fin septembre jusqu’en début novembre. Il est préférable de purger, même quand tout fonctionne bien, pour des raisons préventives comme c’est mentionné sur les recommandations des fabricants. Ensuite, si votre radiateur fait du bruit, siffle ou gargouille, le problème vient forcément de l’infiltration d’air dans le système de chauffe. Il faut alors vérifier la répartition de la chaleur en haut et en bas du radiateur. Si vous constatez qu’il chauffe peu ou pas du tout, c’est qu’il faudra purger votre radiateur à tout prix si vous voulez que le bruit s’arrête.

Purger un radiateur est facile, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un spécialiste pour y arriver, il suffit d’avoir des bons outils à sa disposition. Pour savoir si votre radiateur a besoin d’être purgé au plus vite, il faut vérifier si la partie haute du radiateur est froide, si vous constatez le contraire, c’est-à-dire que la partie basse ne chauffe pas, il ne serait pas nécessaire, dans ce cas, de procéder à une purge, le problème se situe dans l’équilibrage et le circulateur. Il est important de toujours vérifier sa chaudière et de l’entretenir pour éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi faut-il purger un radiateur ?

Un radiateur a besoin d’être purgé afin d’évacuer l’air qui se trouve dans le système de chauffage. Les bulles d’air se forment alors dans le système de chauffe du radiateur et bloquent la circulation de l’eau chaude qui donne la chaleur. Très souvent, l’eau chaude ne circule pas correctement et le radiateur ne procure pas une chaleur homogène, vous constaterez qu’il est chaud sur la partie basse et froid sur la partie haute.

Par ailleurs, la purge est une opération facile qui vous permet d’évacuer l’air et de faire fonctionner votre radiateur correctement. Généralement, il n’est nécessaire de ne purger que les radiateurs qui sont installés à la fin du circuit de chauffe. Toutefois, il serait préférable de vidanger le tout afin que le système de chauffage puisse bien fonctionner. La purge et la vidange permettent la durabilité et l’amélioration du système de chauffage et d’éviter la détérioration de votre chaudière.

Comment purger un radiateur de chaudière éteinte ou allumée ?

Avant de commencer à purger un radiateur, il faut se munir des outils nécessaires pour procéder à cette opération, à savoir :

  • Une clé de purge.
  • Un récipient pour accueillir l’eau.
  • Un chiffon pour essuyer les gouttes d’eau.
  • Un gant pour se protéger de l’eau chaude si besoin.

Afin de purger un radiateur, il n’est pas nécessaire que la chaudière soit éteinte. Ainsi, vous pourrez soit le faire juste avant la saison du froid lorsque la chaudière est encore éteinte ou alors, procéder à la purge au moment où elle fonctionne, surtout dans un cas d’urgence. Pour cela, vous devrez ne pas mettre le chauffage à son maximum et vous protéger à l’aide de gants pour ne pas risquer de vous brûler. Ensuite, avec une clé de purge ou un tournevis à tête plate, vous devrez ouvrir le purgeur qui se trouve sur le haut du radiateur. Il faut alors laisser l’air sortir du chauffage, puis vous verrez aussi l’eau sortir du radiateur, c’est là où le récipient va servir, ensuite, refermez le purgeur avec la clé lorsque la sortie de l’eau est sans bulles d’air et continue.

Quand cette opération est terminée, vous devrez rétablir la pression dans le circuit du chauffage en ouvrant le robinet de remplissage qui se trouve en général derrière la chaudière, et cela, jusqu’à ce que l’aiguille arrive à la bonne pression. Cette dernière devra se situer entre 1,8 et 2 bars si vous avez une habitation à étage et entre 1 et 1,5 bar si c’est un appartement. À la fin, il faudra refermer le robinet de remplissage puis redémarrer la chaudière. Néanmoins, cette opération doit être réalisée, de préférence, pour tous les chauffages de votre maison.