paddle gonflable rigide
Quel paddle allez-vous choisir pour vous amuser en mer ?

Avant de vous lancer dans l’achat d’un paddle rigide ou gonflable, il est important de bien savoir la différence entre les deux. Aujourd’hui, voyons ensemble les caractéristiques du paddle gonflable et celles du paddle rigide.

Avantages et caractéristiques du paddle gonflable

Bien choisir son paddle c’est un peu comme connaître les critères pour bien choisir une voiture. Il faut savoir qui l’utilise et à quelle fréquence. Cette planche formée de plusieurs couches de PVC est très appréciée par les débutants. Moins chère et plus simple à choisir, son plus grand avantage est sa facilité de stockage et de transport. En effet, le paddle est replié sur lui-même et rangé dans un sac à dos. En voiture, en bus ou en train, le modèle gonflable se glissera facilement dans vos bagages. Aucun matériel supplémentaire (chariot, sangles, etc.) n’est nécessaire, si ce n’est une pompe pour pouvoir gonfler la planche. Une fois le paddle gonflé, il ne vous reste plus qu’à fixer l’aileron et le leash avant de l’utiliser.

Afin de garantir une utilisation optimale, il est important de gonfler sa planche entre 15 et 21 PSI. Une bonne pression permet d’avoir un paddle bien rigide et de profiter pleinement de votre expérience. Après utilisation, il suffit de dégonfler la planche à l’aide de la valve et de la replier selon les instructions.

Cette planche gonflable est idéale pour passer un bon moment en famille, ou entre amis, surtout lorsque l’on n’a pas l’habitude de se servir d’une pagaie. Il faut tout même faire assez attention lors de son utilisation car le paddle pourrait se percer et se dégonfler. Il est donc important de prendre vos précautions pour ne pas vous mettre en danger si la planche coule.

Avantages et caractéristiques du paddle rigide

Les deux seuls inconvénients du paddle rigide sont le stockage et le transport. En effet, mis à part cela, cette planche reste très supérieure à la gonflable, et c’est d’ailleurs ce qui en justifie son prix.

Le paddle rigide est souvent muni d’un ou de plusieurs ailerons qui vous aideront à garder votre trajectoire. Son revêtement est composé de matériaux qui le rendent extrêmement solide et rigide. Celui-ci peut être en :

  • Fibre de bambou
  • Epoxy
  • Plastique
  • Fibre de verre
  • Kevlar
  • Carbone

En plus du revêtement, les paddles rigides sont généralement équipés d’une mousse à leur base. Si celle-ci est antidérapante, elle apportera une adhérence extraordinaire pour rendre l’expérience encore plus agréable. Grâce à sa rigidité et son centre de gravité bas, le paddle offre des performances optimales. Il est beaucoup plus résistant, notamment aux chocs et peut être réparé avec plus de facilité.

Un autre avantage qu’offre le paddle rigide, est qu’il est possible de mieux l’adapter à sa pratique. En effet, les caractéristiques de la planche ne sont pas les mêmes pour du paddle yoga ou encore pour du surf. De plus, la planche se choisit aussi selon le profil de la personne. En fonction de son gabarit et de son poids, certains paddles seront plus adaptés que d’autres.

Les inconvénients de chaque paddle

Le paddle gonflable a quelques inconvénients. N’étant pas aussi solide qu’une planche rigide, ses performances en sont impactées. De plus, en cas d’accroc avec un rocher ou un morceau de bois, il peut s’abîmer plus facilement. Cela peut s’avérer dangereux puisque le paddle peut couler. Ce type de planche n’est pas adapté aux vagues mais plutôt aux moments de loisirs en famille, à la plage, en maillot de bain. Enfin, il est nécessaire de changer sa planche tous les 5 à 7 ans.

Le paddle rigide nécessite de bonnes conditions de rangement et de stockage. Il doit être posé à plat sur des cales. De plus, pour ce type de planche, il faut prévoir un budget minimal de 600 euros. Cependant, en cas d’utilisation fréquente, le paddle rigide représente un très bon investissement, notamment en ce qui concerne sa durée de vie.