L’aménagement et l’agencement d’une cuisine de petit volume peuvent être compliqués, en raison d’aspect comme l’adaptabilité des pièces d’électroménager, le passage parfois restreint ou encore la décoration qui peut rapidement devenir trop imposante. Nous verrons, dans ce qui suit, différentes astuces et bons plans pour aménager sa petite cuisine, les règles à appliquer ainsi que les principales erreurs à éviter dans ce registre.

Premières astuces et conseils pour aménager une petite cuisine

Pour l’agencement d’une petite cuisine, il est généralement conseillé de se concentrer sur la notion de verticalité dans la disposition des éléments, notamment en ce qui concerne les meubles de stockage afin de gagner en praticité et en volume. Il est, par exemple, intéressant de placer les rangements d’outils ou ustensiles peu utilisés en hauteur afin d’éviter d’encombrer la pièce, tout en ayant ces derniers à portée de main.

La mise en place de ces éléments en hauteur permet également de créer une certaine sensation de grandeur dans la pièce par rapport à une application horizontale classique. Dans la même lignée, pensez à installer des étagères et meubles ouverts pour y caser d’autres pièces, comme des tabourets en dessous du plan de travail ou un porte-couteaux sous le rangement de couverts.

Point sur l’électroménager

Il est toujours préférable de privilégier l’utilitaire dans une petite cuisine, notamment vis-à-vis des électroménagers, en essayant autant que possible d’éviter les pièces qui ne servent pas régulièrement. On essaiera aussi dans la même lignée d’éviter les appareils qui prennent trop de place, en optant plutôt pour des versions avec de plus petits gabarits. Ainsi, si votre espace de cuisine est, par exemple, pourvu d’une fenêtre, il n’est pas nécessaire de mettre en place une hotte.

Espace de passage

La circulation est un aspect très important dans une cuisine, d’où l’intérêt de garder un minimum de liberté de passage dans l’agencement d’un petit espace de cuisine. En règle générale, on va conserver entre 60 et 80 cm d’espace devant le plan de travail afin de passer sans gêne. Cette conception est également essentielle pour parvenir à se retourner dans le domaine de cuisine, sans s’emmêler dans les chaises ou faire tomber les ustensiles ou équipements en marche. Outre son importance pratique, il s’agit donc aussi d’un aspect de sécurité.

Crédence et combinaisons pour l’aménagement d’une petite cuisine

Pour la majorité des espaces de cuisine, on va opter pour un carrelage sur toute la crédence située entre les différents meubles. Toutefois, dans un lieu avec des dimensions restreintes, il vaut mieux carreler une partie spécifique et laisser la partie haute de la crédence être apposée avec de préférence une étagère de profondeur réduite. Parmi les modèles accessibles, il est notamment possible d’opter pour des variantes comme les crédences :

  • En inox.
  • En résine synthétique.
  • En bois.
  • En revêtement magnétique.

Il peut aussi être intéressant de choisir des éléments combinés dans la cuisine afin de participer à ce gain de place comme l’alternative de la banquette coffre qui, comme son nom l’indique, peut servir de stockage et d’une assise parfaitement adaptée à un agencement en dessous d’une fenêtre.

Alternative de l’agencement sur-mesure pour aménager une petite cuisine

Plus onéreux qu’un aménagement de cuisine standard, la fabrication d’éléments sur-mesure peut toutefois être un choix utile dans le cadre d’un gain d’espace vis-à-vis d’une surface restreinte. Une colonne verticale sur-mesure adossée au plan de travail va, par exemple, permettre de ranger des bouteilles et par la même occasion, éviter que ces dernières n’encombrent un stockage complet. Dans la même lignée, des portes-couverts muraux peuvent aussi aider à gagner en espace, tout en gardant les ustensiles dans un rayon d’utilisation proche.