Il est généralement admis qu’être plombier ne s’improvise pas. Le changement d’une vanne de radiateur, en revanche, est une procédure simple que tout le monde peut effectuer. Elle demande simplement une grande attention aux détails et un peu d’équipement.

Pour commencer, il faut purger le radiateur

Si vous souhaitez remplacer une vanne de radiateur, la première étape consiste à vidanger ce dernier. La purge de votre radiateur permettra à l’air emprisonné dans les canaux de s’échapper. C’est facile à réaliser :

  • attendez 10 minutes après avoir arrêté la pompe de la chaudière ;
  • dévissez la vis de purge située sur l’autre face de la vanne du réservoir à l’aide d’une pince ;
  • un peu d’eau va s’écouler : récupérez-la dans un bocal en plastique ;
  • replacez la vis de purge lorsqu’il y a suffisamment d’eau.

Assurez-vous que l’ouverture du radiateur est bien étanche. Il existe une procédure simple à effectuer avant d’installer la nouvelle vanne du radiateur pour vérifier qu’il n’y aura pas de problème de drainage dans votre installation : après avoir frotté l’extrémité du tube avec un pinceau, enduisez soigneusement la fixation de la vanne et l’extrémité du tube d’alimentation avec de la pâte à joint. Enroulez du fil autour du tuyau d’alimentation dans le sens des aiguilles d’une montre (disponible dans tous les magasins de bricolage).

Une entrée et une sortie sont reliées à votre réseau d’eau par votre radiateur à eau chaude. La vanne, qu’elle soit thermostatique ou non, est située à l’entrée. Elle vous permet de contrôler le flux d’eau moteur dans votre thermostat et, par conséquent, la température de votre radiateur. Un té a été installé à la sortie pour contrôler le mouvement de chaque radiateur et fermer celui qui est en cause.

Quelle est la meilleure façon de se débarrasser de l’ancien robinet ?

Si votre radiateur a plus de quelques années, il est possible qu’il soit obstrué par de nombreuses couches de peinture. Si vous vous trouvez dans cette situation, retirez la peinture à l’aide d’une brosse métallique en brossant sur et autour des écrous. Pour éviter une fuite, placez une bassine sous le robinet qui doit être remplacé. Ensuite, à l’aide d’une pince, desserrez la vis et les écrous principaux avant de retirer le robinet de son support.

Assurez-vous que votre système de chauffage est étanche. Maintenant que votre robinet a été retiré, vous pouvez en profiter pour renforcer l’étanchéité de votre système de chauffage. Commencez par frotter l’extrémité du tuyau avec une brosse souple similaire, puis enroulez le fil de fer autour du tuyau d’alimentation dans le sens des aiguilles d’une montre en l’enduisant soigneusement. Enfin, utilisez de la pâte à joint pour enduire le fil et le raccord du robinet.

S’assurer du bon fonctionnement de l’installation

La première procédure consiste à rétablir la pression dans le système en ouvrant l’alimentation d’eau. Assurez-vous qu’il n’y a vraiment aucune fuite d’eau en passant votre main autour du robinet. C’est une bonne idée de replacer la bassine sous le robinet et de la laisser là pendant plusieurs heures. Vous pourrez de cette façon immédiatement détecter s’il y a des fuites. Si le robinet ne fuit pas, purgez-le une fois de plus pour permettre à l’air contenu dans le condenseur de s’échapper.

Votre radiateur a maintenant un nouveau robinet et votre système est rapidement et simplement étanche.

Économisez de l’énergie

Mettre en place des contrôles thermostatiques est en effet financièrement avantageux puisque vous économiserez 3 à 5 % sur votre consommation d’énergie de chauffage (source Ademe). Les robinets thermostatiques électroniques sont personnalisables et vous permettent de réguler la température au demi-degré près en fonction de l’heure de la journée. La poignée d’un robinet thermostatique standard comporte cinq réglages pour cinq températures.

Un investissement rentable

L’achat de robinets thermostatiques est un investissement rentable. Les robinets thermostatiques sont disponibles dans une fourchette de prix allant de 20 à 70 euros. L’installation de robinets thermostatiques sur vos radiateurs vous permet de bénéficier d’aides financières telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou un éco-prêt à taux zéro.

Si vous travaillez à plus grande échelle, ces idées sont beaucoup plus séduisantes. Si ces projets vous intéressent, la pose de robinets thermostatiques est séduisante et encore moins coûteuse.