Accueil Bricolage Comment construire une imprimante 3D : quelles sont les étapes ?

Comment construire une imprimante 3D : quelles sont les étapes ?

Les imprimantes sont des outils très utilisés dans notre monde moderne, l’évolution de celles-ci n’a pas cessé d’accroître jusqu’à arriver à l’impression des objets en 3D. Les imprimantes 3D sont très populaires de nos jours, mais sont difficiles à obtenir à cause de la hausse de leurs prix. Pour cela, plusieurs amateurs d’impression 3D, de gadgets et de bricolage choisissent plutôt d’essayer de la fabriquer eux mêmes, ou alors d’opter pour une imprimante 3D à construire personnellement.

Quels sont les types d’imprimantes 3D ?

Les compétences techniques s’avèrent très importantes afin de devenir indépendant et de construire ses outils de besoin par soi-même. L’impression 3D n’en fait surement pas exception, surtout que celle-ci nécessite un maximum de concentration ainsi que beaucoup de patience car sa construction prendrait quand même un long moment.

Parmi les types d’imprimantes 3D pouvant être trouvés sur le marché actuel, il y a :

  • Les imprimantes “plug and play” : comme leur nom l’indique, elles se branchent et fonctionnent directement après quelques manipulations de calibration ;
  • Les imprimantes en kit : celles-ci sont construites d’un grand ensemble de toutes pièces différentes à assembler ;
  • Les imprimantes RepRap : qui sont des imprimantes construites en partie de pièces elles-mêmes imprimées en 3D, en gros ce sont des imprimantes auto-réplicables.

Ce dernier modèle représente un projet référence qui a mené à l’évolution de la fabrication des imprimantes 3D personnelles. Il s’agit en fait d’un projet libre (open source) : dont toutes les informations, manuels, outils et plans de travail sont dévoilés et accessibles gratuitement. Ce qui permet donc à n’importe quel amateur de bricolage de s’aventurer dans la construction d’une imprimante RepRap à moindre coût.

Étapes de construction d’une imprimante 3D

Le modèle que nous avons pris comme exemple est celui de l’imprimante “μDelta” : c’est une imprimante à kit à monter tout seul, à modifier et à bidouiller par la suite ou même intégrer des pièces préalablement imprimées, afin de rentrer un peu dans le monde de la RepRap.

Monter une imprimante 3D est un travail assez long qui va vous demander environs 10 heures de temps facilement. Cette période peut paraître assez longue mais il est conseillé de passer par l’étape de montage d’une imprimante de A à Z : vous apprendrez énormément sur son fonctionnement, donc elle n’aura plus de secrets pour vous ce qui vous permettra de la réparer ou modifier tranquillement.

On peut résumer les étapes essentielles comme suit :

  • S’organiser : tout sortir et tout classer de manière logique ;
  • Préparer le bas de l’imprimante : placez l’adhésif au centre du plateau chauffant et le placer ensuite sur le plateau d’imprimante ;
  • Placer les six tiges dans le plateau et bien les enfoncer au marteau ou au maillé ;
  • Construire les tendeurs (3) et les chariots : en insérant les 4 pièces en prenant soin de placer une visse à l’intérieur ;
  • Sur la partie supérieure de l’imprimante, fixer les capteurs de fin de course et les supports de moteurs et y ajouter les moteurs, ensuite fixer cette partie supérieure en haut des tiges métalliques avec soin ;
  • Placer les trois courroies de l’imprimante ;
  • Placer les différents câbles, thermistance, cartouche de chauffe, anneau de LED et les deux ventilateurs au côté ainsi que les six biellettes ;
  • Connecter les câbles dans la carte mère située en haut, et relier tout au bon endroit, pour finalement brancher votre alimentation ainsi que votre câble usb.

L’impression avec l’imprimante 3D est simple

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas avoir suivi des cours spécifiques pour réussir à utiliser dans les meilleurs délais une telle imprimante 3D. En effet, vous avez comme pour les références traditionnelles besoin d’un matériau. Les cartouches d’encre sont alors remplacées par des filaments que vous insérez sous la forme d’une bobine par exemple à l’emplacement prévu à cet effet.

  • Vous avez par contre besoin d’un ordinateur puisque le logiciel permet de concevoir le modèle en 3D.
  • Vous pouvez laisser votre imaginaire s’exprimer grâce à cette méthode révolutionnaire.
  • Lorsque vous êtes prêt, vous allumez bien sûr l’imprimante 3D et vous lancez la conception.
  • En fonction de la qualité de la matière première et la spécificité de la pièce, il faut souvent plusieurs minutes pour avoir un objet.

Si auparavant, les imprimantes 3D étaient réservées à des professionnels, ce n’est désormais plus autant le cas, car les particuliers peuvent acheter des références très abordables grâce notamment à Internet. Pour les prix, ils sont différents selon les modèles, mais il faut prévoir plusieurs centaines d’euros pour l’entrée de gamme et plus de 1000 euros pour les versions de luxe. Un comparatif pour cet achat sera clairement indispensable.

Les prix sont désormais plus faibles pour l’imprimante 3D

Si vous souhaitez profiter pleinement de cette imprimante 3D, vous n’êtes pas contraint d’acheter des modèles en kit ou encore de la concevoir, car il existe sur le marché des produits de grande qualité qui devraient vous apporter un maximum de satisfaction. Bien sûr, en fonction des objectifs, des références et des envies, les tarifs ne seront pas les mêmes.

  • Si vous souhaitez acheter une version Volumic, vous devrez bien sûr briser votre tirelire puisqu’il s’agit du très haut de gamme.
  • L’imprimante 3D est facturée aux alentours de 5000 euros contre moins de 10 000 euros pour une SLA Form.
  • Vous aurez des imprimantes pour le grand public qui sont beaucoup plus abordables et elles sont affichées à moins de 500 euros.

N’hésitez pas à utiliser un comparateur pour ces imprimantes 3D, mais ne ciblez pas automatiquement l’entrée de gamme surtout pour un usage intensif et régulier. Il serait dommage de ne pas tirer pleinement profit de ces équipements. En général, il faut compter plusieurs centaines d’euros pour réellement construire des pièces de qualité et en 3D. Il existe aussi des tests et des vidéos qui vous aideront à choisir le meilleur produit en fonction de votre profil.

L’impression 3D ne connaît pas la crise

Il y a quelques années, ces appareils étaient surtout réservés à des professionnels puisque les imprimantes 3D étaient particulièrement onéreuses. Avec l’essor des technologies, elles sont devenues de plus en plus abordables.

  • Vous pourrez trouver des plans spécifiques pour construire vos propres imprimantes 3D, il y a également des tutoriels très bien conçus.
  • Par contre, l’achat des imprimantes 3D est clairement avantageux, vous pourrez alors cibler les meilleures références.

N’hésitez pas à bien comparer tous les modèles pour être certain de dénicher l’imprimante 3D qui saura répondre à toutes vos exigences que ce soit pour des objets ou des produits plus pointilleux.

Où trouver une lentille de couleur naturelle ?

Lentille de couleur naturelle : Opter pour du naturel La lentille de contact est très populaire de nos jours. Elle est utilisée non seulement pour...

Comment faire un devis de plombier à Asnières-sur-Seine ?

Commune française du département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France, la ville d'Asnières-sur-Seine propose d'excellents plombiers. Pour chaque prestation envisagée dont le montant est supérieur...

Un tampon encreur personnalisé logo est-il obligatoire ?

Aujourd’hui, aussi bien les particuliers que les professionnels se servent du tampon encreur personnalisé. Il s’agit d’un outil qui permet d’apposer sur plusieurs types de...

Comment construire un yacht : quelles sont les conditions qui permettent un bon déroulement de la construction d’un yacht ?

Un yacht est un bateau de plaisance à voile ou à moteur. Le yacht moderne est un navire habitable qui est aussi utilisé pour...

Comment construire une imprimante 3D : quelles sont les étapes ?

Les imprimantes sont des outils très utilisés dans notre monde moderne, l’évolution de celles-ci n’a pas cessé d'accroître jusqu’à arriver à l’impression des objets...