Le radiateur est un appareil ou dispositif qui consiste à provoquer un échange de chaleur entre deux environnements, en faisant en sorte de chauffer un milieu ou un objet spécifique ou de retirer de la chaleur d’un élément afin d’éviter la surchauffe de ce dernier, par rayonnement ou par convection. Nous aborderons, dans ce qui suit, les étapes nécessaires pour démonter un radiateur, ce que cela implique comme précautions à ne pas négliger, les outils demandés ainsi que les circonstances qui peuvent amener à mettre en place ce type d’opération.

Explications sur le fonctionnement du radiateur avant le démontage

Appareil qui fonctionne généralement à l’eau, le gaz que l’on retrouve dans le système est souvent pris en charge par la chaudière afin de faire circuler l’eau contenue dans le circuit et la placer à la température souhaitée avant que celle-ci ne puisse se diriger dans toute l’habitation. À noter que le gaz présent dans ce genre d’installations peut être naturel ou utilisé sous forme de propane qui sera habituellement réservé dans une cuve spéciale. En ce qui concerne les circuits, on en distingue plusieurs, dont :

  • Le monotube.
  • Le bitube.
  • En pieuvre.
  • En série.

Les modèles en série, étant les plus classiques, fonctionnent via de l’eau chaude qui provient d’un premier radiateur pour ensuite avancer via l’intégralité du circuit, jusqu’à revenir à la chaudière. Pour les monotubes, c’est une action similaire avec l’option de pouvoir fermer le radiateur en gardant un chauffage au gaz actif. Les bitubes ont, eux, la particularité de fournir une arrivée d’eau pour chaque radiateur de la série. Enfin, les systèmes en pieuvre consacrent, quant à eux, un lien vers la chaudière pour tous les radiateurs.

Vérifications de réglages

Pour éviter que l’eau présente dans le circuit ne se déverse dans la pièce où se trouve le radiateur, il est nécessaire de vider l’installation en amont. Il est possible de démonter un radiateur sans passer par cette étape si vous disposez d’une vanne d’isolement. Le té de réglage permet également d’isoler le parcours de chauffage afin de procéder à son démontage en sécurité. L’élément se trouve généralement au niveau du tuyau de retour, installé directement sur le radiateur.

Spécificité du matériau

Il est utile de savoir que le matériau de base avec lequel est conçu le radiateur participe grandement à déterminer ses compétences et son efficacité. Les versions en fonte, globalement plus longues à chauffer, vont toutefois permettre une meilleure accumulation de la chaleur et une diffusion de plus longue durée. Ces modèles ont cependant tendance à coûter plus cher que les systèmes classiques. Plus légers, mais avec une capacité de prise d’espace importante, les variantes de radiateurs en aluminium ou en fer sont aussi souvent plus faciles à démonter.

Vider et purger le radiateur en vue de le démonter et étapes parallèles

Comme souligné plus haut, avant d’entamer le démontage d’un radiateur, il est essentiel que l’intervenant débute par vider ce dernier, en plaçant, par exemple, une bassine en dessous pour ensuite desserrer l’écrou, laissant l’eau s’écouler sans risque de projection.

Tous les radiateurs disposent d’une vis qui leur permet, via une manipulation, de purger l’eau. Difficile à remettre en place, il est conseillé de ne pas l’enlever entièrement et de se contenter de la dévisser légèrement. Après la fin de l’écoulement de l’eau, la pression qui s’était condensée à l’intérieur du radiateur se sera libérée, donnant la possibilité de passer à l’étape suivante du démontage, en évitant les risques importants liés à la procédure.

Focus sur les démarches techniques afin de démonter un radiateur

En premier lieu, il faudra desserrer l’écrou du retour qui permet de retirer la liaison présente entre le radiateur et un premier tuyau. Il sera ensuite nécessaire de répéter l’opération pour l’arrivée d’eau. Une fois ces étapes complétées, il ne restera plus qu’à retirer le système de fixation si le radiateur en question en dispose d’un.

Dans l’éventualité où le retrait du radiateur est mis en place pour procéder à des travaux, il peut être utile d’installer des bouchons collecteurs afin de ne pas permettre à la poussière de s’y déposer et d’endommager le mécanisme. Étant donné que le processus demande une certaine expertise, il convient de faire appel à professionnel agréé pour le compléter.