Installer un monte-charge domestique est une solution particulièrement intéressante pour tous les propriétaires de maisons à étage. En effet, l’âge venant, il est parfois de moins en moins facile de monter les escaliers. Afin d’éviter les risques de chute liés à la montée des marches parfois quotidiennes, et de devoir envisager un départ en EPHAD, investir dans ce type d’équipement est donc très intéressant. Cependant, l’installation d’un monte-charge représente un certain coût. Il est donc nécessaire de bien se renseigner.

Installer un monte charge interieur, un investissement qui peut vous faire économiser de l’argent

L’installation d’un monte-charge domestique ne doit pas être vu simplement comme une dépense. Il s’agit aussi d’un investissement qui peut vous faire économiser de l’argent. En effet, pour certaines personnes âgées, seule la perte d’autonomie physique liée à manque d’adaptation du logement, est la cause d’un départ en maison de retraite. Or, si pour elles, il n’est plus possible de rester dans une maison à étage, l’installation d’un monte-charge domestique peut changer la donne.

De nombreuses maisons disposent, soit d’un appartement entier installé à l’étage (au-dessus du garage et des pièces techniques), soit de chambres regroupées au premier étage. En l’absence d’une suite parentale de plain-pied, il est donc bien souvent nécessaire de quitter sa maison. En plus du traumatisme que cela représente, vient s’ajouter le coût important d’un séjour en EPHAD. Pour ne pas avoir à faire face à cette dépense et profiter plus longtemps de votre maison, l’installation d’un monte-charge s’avère être une solution économique.

Par ailleurs, la présence d’un monte-charge domestique peut aussi être un argument de vente pour des acheteurs âgés ou handicapés. Ce type d’équipement peut ainsi apporter une plus-value à votre bien. 

Quel prix pour un monte-charge domestique ?

Le prix d’une installation peut varier selon différents critères. Tout dépend en premier lieu du modèle choisi. Un monte-charge de type monte-plats, par exemple, sera bien moins onéreux qu’un mini-ascenseur privatif, par exemple. 

La difficulté du chantier est également un critère qui peut entrer en ligne de compte. En effet, un tel projet demande des travaux et selon la configuration de votre maison, le montant peut être plus ou moins important. Plus le projet est compliqué, plus la note augmente.

Le tarif pratiqué par le poseur intervient aussi dans le montant total de la facture. C’est pourquoi, il est nécessaire de demander un devis mettant en concurrence plusieurs professionnels.

Les aides possibles pour faire baisser la facture

En plus d’un taux de TVA à 5.5 % et d’un crédit d’impôts de 25 %, l’installation d’un monte-charge domestique de type ascenseur privatif peut ouvrir droit à des aides, sous certaines conditions. Celles-ci peuvent être versées par l’État ou par les collectivités territoriales. Vous pourrez ainsi bénéficier :

Des aides de l’ANAH qui prennent en compte les revenus et sont principalement destinées aux personnes à revenus modestes.

Des subventions du département destinées aux personnes handicapées.

Pour savoir si vous êtes éligibles à ces aides et subventions, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des différents organismes qui les gèrent (mairies, ANAH ou maisons départementales des personnes handicapées). 

monte charge interieur