Remuer pot peinture
Des pots de peinture

Le rafraîchissement de l’intérieur d’une chambre passe par la peinture et il peut être intéressant d’effectuer le mélange de plusieurs colorants. Cet exercice nécessite non seulement du savoir-faire mais également de la créativité. Ainsi, on peut avoir des couleurs dégradées et spécifiques à leur genre. Voici un guide qui vous en dit plus sur les raisons qui devraient motiver un tel mélange et comment le faire pour avoir un rendu unique.

Pourquoi mélanger un pot de peinture ?

Lors de la réalisation des travaux de peinture, deux possibilités s’offrent à vous. Il est possible de se procurer de la peinture déjà apprêtée à l’utilisation ou de remuer le pot de peinture soi-même. Dans ce dernier cas, le mélange s’effectue avec de nombreuses peintures et colorants afin d’avoir une coloration unique. Il est également possible de personnaliser son mélange en créant une teinte spéciale. C’est une alternative assez utile dans les cas où l’on ne trouve pas sur le marché une peinture de la teinte voulue prête à l’usage.

Cependant, des règles de bases sont à observer pour que votre assemblage soit une réussite. Chaque teinte possède une spécificité et est issue de l’assemblage de plusieurs autres teintes. C’est en maîtrisant les notions de ce principe qu’il sera possible de remuer un pot de peinture correctement. Vous serez en mesure d’agencer les bonnes couleurs pour obtenir la teinte souhaitée.
Ainsi, il est important de maîtriser les bénéfices que procurent l’association de deux ou plusieurs couleurs. Également, les teintes ne devant pas être associées doivent être connues afin de ne pas abîmer vos murs.

Comment remuer le pot de peinture pour avoir une peinture unique ?

Plusieurs teintes sont à associer lorsque vous désirez obtenir une teinte personnalisée pour peindre votre maison. De même, des pigments et colorants doivent être associées au mélange pot de peinture. Au cours de la préparation, les différentes teintes choisies vont être assemblées pour donner une teinte unique.
Par conséquent, compte tenu de la teinte souhaitée, il faut appliquer une composition particulière comportant des teintes primaires, des teintes claires ainsi que des pigments colorés en conformité avec votre peinture.

Il existe des outils permettant de savoir les couleurs qui peuvent s’associer. Ce sont des outils offrant une multitude de possibilités sur les coloris qu’il est possible de mettre ensemble. Dès le départ, vous disposez de trois teintes qui vous serviront de base :

  • Le jaune dit primaire ;
  • Le bleu dit cyan ;
  • Le rouge dit magenta.

Ainsi, pour avoir des teintes secondaires, vous n’aurez qu’à mélanger deux d’entre elles comme lors de l’application de la peinture effet pommelé.

En se basant sur la disposition des différentes peintures avec les différents outils de mélange de pot de peinture, vous serez à même d’obtenir de nouvelles teintes.

Par la suite, pour obtenir des couleurs tertiaires, vous n’aurez qu’à appliquer le même principe. Effectuez un mélange de pot de peinture de deux couleurs secondaires. Pour avoir du dégradée, il faut faire une association d’au moins trois couleurs.

Dans la gamme des teintes associables, le blanc et le noir ne sont pas présents. En effet, ces deux teintes jouent différents rôles. L’un permet d’avoir de l’éclairage dans le mélange effectué et l’autre par contre donne un aspect sombre. En peinture, il n’est pas courant d’appliquer une teinte franche. Les teintes souvent appliquées proviennent du mélange pot de peinture de deux ou plusieurs autres couleurs. Cela permet d’avoir un jeu de couleurs et donner l’allure qu’on désire à sa pièce.