peinture effet pommelé
Un type de peinture effet pommelé

Composant des projets architecturaux ou se démarquant en décoration, le look rustique est là pour rester. Cette tendance est explorée à bien des égards et divers matériaux existent pour diversifier ce style. Parmi les revêtements intérieurs et extérieurs les plus utilisés, la peinture effet pommelé, également appelée texture grattée, fait de nombreux adeptes pour son excellent rapport coût/bénéfice et sa praticité. Mais bien que simple, son application nécessite l’observation de points importants. Nous vous les proposons dans ce billet.

Peinture effet pommelé : qu’est ce que c’est?

La peinture effet pommelé, donne un aspect rainuré. Il peut être appliqué sur plusieurs types de surfaces :

  • surface plâtre durci ;
  • surface  béton apparent ;
  • surface fibrociment ;
  • surface mastic ;
  • surface acrylique ;
  • surface PVC.

Elle est également appliquée dans des environnements internes ou externes. Ainsi, avant de commencer, il est fondamental de prendre quelques précautions.

Quelles sont les étapes pour appliquer une peinture effet pommelé ?

Tout d’abord, définissez la couleur de la peinture effet pommelé qui correspond à votre projet. Avec la couleur de la texture choisie, vous aurez besoin d’une peinture acrylique d’une couleur similaire. Ayez à portée de main un plateau, un rouleau alvéolé et un pinceau pour peindre le mur (base).

Pour la texture, prévoyez une spatule, une truelle en acier pour l’application et une truelle en plastique pour le grattage. Dans les deux cas, protégez le sol et les autres surfaces voisines avec du plastique et du ruban adhésif crêpé.

Pour commencer, peignez le mur avec la peinture acrylique qui servira de fond à la texture. Si plus d’une couche est nécessaire pour couvrir la surface, attendez au moins 4 heures avant d’appliquer la deuxième couche. Cette peinture de base est fondamentale pour éviter une différence de couleur ou un manque de couverture dans le résultat final.

Une fois le fond préparé (base) dans la bonne teinte, il est temps d’appliquer la peinture. Utilisez la spatule pour remplir le lisseur en acier. Pressez la truelle chargée de la texture contre le mur de façon à ce que la surface soit complètement recouverte.

Dans les petites zones, appliquez la texture directement avec la spatule. Ces directives sont importantes : c’est un peu comme suivre des consignes à respecter pour aménager une cuisine professionnelle. Assurez une bonne répartition sur le mur, en « étirant » la texture avec le même outil (truelle ou spatule). Parallèlement à cette opération, éliminez l’excès de texture jusqu’à ce que les pierres ou les gros grains deviennent apparents. Ce procédé permet d’obtenir une épaisseur idéale sur toute la surface.

Lorsque la surface appliquée atteint 1,5 à 2 m², et sans trop appuyer sur la texture partiellement mouillée, effectuez des mouvements dans le même sens (vertical, horizontal ou croisé). Si cette action ne produit pas de stries bien définies, c’est un signe que la zone appliquée n’est pas encore assez sèche. À titre de suggestion, gardez un récipient avec de l’eau propre pour enlever l’accumulation de texture sur le lisseur en plastique.

Répétez les étapes jusqu’à ce que vous couvriez complètement le mur. S’il n’est pas possible de terminer l’application en une seule fois, utilisez un large morceau de ruban crêpe pour déterminer un point de couture uniforme. Maintenant que vous avez appris comment donner cette touche personnalisée aux environnements, vous pouvez en faire de même chez vous.