guêpe charpentière
Deux guêpes charpentières

Avoir des nids de guêpes ou d’abeilles à proximité de son environnement de vie ou de travail peut être assez désagréable. En effet, ces indésirables constituent un réel danger pour toute vie humaine. De plus, outre la menace sanitaire qu’elle représente, la guêpe charpentière est un insecte qui cause d’importants dégâts matériels suite à sa propagation. Toutefois, de nombreuses solutions ont été développées pour les détruire définitivement. Traitement du bois, nettoyant pour carburateur, essence, toutes les options méritent d’être explorées.  Découvrez ici quelques unes, les plus fiables pour vous débarrasser des guêpes charpentières.

L’essence : une astuce très efficace

Il est possible de se servir de l’essence pour éliminer rapidement les guêpes ou abeilles situées à proximité de votre cadre de vie. De plus, l’un des moyens les plus efficaces et les plus immédiats pour venir à bout des nids de guêpe charpentière dans les galeries en bois consiste à pulvériser ces galeries avec de l’essence ou du diesel.

Comme un couteau à double tranchant, le diesel produit également un double effet. Ainsi, il a tendance à endommager la structure du bois, détruisant tout en une seule pulvérisation. Dans cet esprit, il serait judicieux de s’en servir en dernier recours, même avec une extrême prudence. Aussi, l’essence a une odeur très forte et peut être toxique pour les humains et les animaux domestiques.

Le port d’équipements de protection de vos mains et de vos voies respiratoires (nez et bouche) est par ailleurs très important pour vous assurer une protection contre des émissions toxiques de la substance. Des risques mortels peuvent être aussi engendrés par les guêpes :

  • Des allergies qui apparaissent ;
  • La contraction d’un œdème ;
  • L’injection d’une quantité importante de venin en cas de plusieurs piqûres.

Le bocal dans lequel se trouve l’essence ne doit être utilisé qu’à cette fin. Il est donc conseillé de s’en débarrasser après usage. En effet, l’essence est une substance qui ne peut être enlevée complètement, et ce, même avec de multiples nettoyages. N’hésitez pas à consulter jardinpotager.com pour des conseils jardin et jardinage.

Se servir d’un nettoyant pour carburateur

Le nettoyant pour carburateur est également une meilleure option pour éliminer les guêpes xylophages et les guêpes des bois. A l’instar de l’essence, le nettoyant pour carburateur a un inconvénient. En effet, cette solution n’est pas totalement efficace. Mais en dehors de cet aspect, le nettoyant pour carburateur peut vous aider à limiter l’expansion de la guêpe charpentière.

En effet, pulvériser ce produit sur les constructions en bois d’une maison peut vite devenir désagréable et  incommodant pour ceux qui y habitent. Cela devient encore plus gênant pour ceux qui sont allergiques aux piqûres de guêpes, car le produit peut provoquer la dispersion des guêpes.

Mais cela n’empêche pas que l’on s’en serve avec prudence. Facilement disponible dans les boutiques de fournitures automobiles, il a la forme d’une bombonne avec une longue extension à l’extrémité. Cette extension rend facile l’insertion dans le trou.

L’effet de cette substance sur les nuisibles sera fonction du produit lui-même. Alors que certains n’ont pour action que de repousser les guêpes, d’autres les tuent tout aussi rapidement. Naturellement, des lunettes sont recommandées pour la protection des yeux lors du vapotage.

D’autres conditions peuvent être nécessaires pour éliminer la guêpe charpentière. Toutefois, il faudra tenir compte du nettoyeur lui-même lors du traitement. N’oubliez pas aussi de lire la notice d’emploi.

Boucher leurs trous constitue une bonne solution

Il est très simple de localiser les guêpes charpentières ou abeilles charpentières dans les zones en bois. En effet, lorsqu’ils pénètrent dans les bois, ils creusent des galeries, révélant des trous à la surface. Des études sur leur cycle de vie ont montré qu’au printemps, ils sortent à l’extérieur à la recherche de quoi manger.

Dès l’arrivée du printemps, il est recommandé de barricader l’entrée de leurs nids avec un matériau bien plus résistant que le bois : de la paille de fer peut être une meilleure alternative.  N’ayant plus la possibilité d’entrer dans son nid, l’abeille charpentière sera obligée d’aller trouver refuge ailleurs. Par conséquent, les trous inhabités peuvent être scellés avec du mastic à bois ou autre mastic.

Il est conseillé de bien vérifier et de voir si l’état du bois utilisé est compatible avec la pâte utilisée. Le bois est ensuite verni ou peint pour lui redonner son aspect d’origine.

Opter pour le traitement du bois

La guêpe charpentière érige toujours sa colonie dans des refuges en bois pour s’installer et construire son nid. Toutefois, il est important de savoir que toutes les essences de bois ne se prêtent pas à cette invasion.

Les bois qui entrent dans le cadre de la nidification n’ont pas encore été traités. Les peintures et vernis sont des substances qui repoussent ces nuisibles afin qu’ils ne touchent jamais le bois sur lequel ils ont été appliqués.

Par conséquent, tout bois exposé à toute activité de guêpes doit être repeint et verni. Ensuite, il sera possible de se procurer des meubles qui, en plus d’être anti-insectes, ont un look particulièrement éblouissant.

Si la charpente, le plafond ou les poutres d’un habitat sont en bois, traitez-les avant que les guêpes charpentières n’apparaissent.

Voilà ainsi présentées, les différentes solutions qui vous permettront de vous débarrasser une fois pour toute des guêpes charpentières dans votre habitat.