poids d'une plume

La plume est un élément caractéristique de la classe des oiseaux. Tout comme les poils chez l’homme, les plumes sont des phanères. Loin de compter pour rien dans la morphologie de ces animaux volant, la plume possède également une taille, des caractéristiques particulières en fonction de l’espèce et surtout un poids. Découvrez dans ce billet quel est le poids d’une plume. 

Le poids d’une plume : généralités

Une plume pèse en moyenne 45, 35kg au Etats-Unis ou 50,80 kg au Royaume-Uni. Mais en général, une plume d’oiseau pèse environ 2 mg. Ce poids peut changer en fonction de l’espèce et de la taille de l’oiseau. 

Les différents types de plumes qui existent

Nous distinguons entre autres : 

Le poids d’une plume d’écriture

La plume dont on se sert pour écrire pèse environ 18,1g. 

Les plumes d’oiseau 

On retrouve trois différents types de plumes chez l’oiseau adulte. Il s’agit : 

  • des pennes ou plumes de contours : elles sont différemment nommées en fonction de leur position sur le corps de l’oiseau (“rémiges” lorsqu’elles sont disposées sur autour des ailes, “rectrices” lorsqu’elles sont autour de la queue);
  • les plumules ou plumes de duvet; 
  • les filoplumes

Par ailleurs, il existe différents autres types de plumes pour garder l’animal au chaud, lui permettre de voler, de séduire ou de nager. Selon l’espèce, cette répartition est faite. 

Chez les Ratites par exemple, on remarque une absence de duvet. Les autruches pour leur part sont dotées de très grandes rectrices tandis que les Nandous n’en possèdent même pas. Cette répartition des plumes par espèce rappelle que chaque oiseau reçoit ses plumes en fonction de ses besoins, de ses caractéristiques physiques. 

Tous nos sujets sur les « poids »  : 

Les plumes : des éléments organiques épidermiques

On est en droit de se demander d’où viennent les plumes ou encore comment sont-elles formées. Il faut retenir qu’elles sont des phanères qui naissent d’un bourgeon épidermique. 

Les plumes et leur renouvellement

Durant son existence, un oiseau porte trois différents types de plumages. Il s’agit : 

  • du duvet; 
  • des plumes juvéniles; 
  • la mue juvénile. 

C’est la mue qui assure le renouvellement annuel de la tâche. En effet, lorsque vient le moment idéal, la plume ancienne quitte sa graine et tombe. 

En somme, il faut retenir que la plume a des caractéristiques particulières qui peuvent varier en fonction de l’espèce qui la porte. Mais en moyenne une plume pèse 2 mg. Un poids relativement bas qui en fait un objet facile à porter.  Vous savez à présent tout ce qu’il faut au sujet du poids d’une plume.